Douleurs thoraciques chez les femmes qui se présentent aux urgences

Anglais

Emergency department image

 

Douleurs thoraciques chez les femmes à l'urgences:  Regard sur le syndrome coronarien aigu

Un résumé clinique des soins prodigués dans les services d’urgence aux femmes atteintes d’un syndrome coronarien aigu est en cours d’élaboration. Ce document de base sera accompagné de documents et d’outils supplémentaires axés sur des maladies ou des affections particulières susceptibles de provoquer un MINOCA.

Le réseau de médecine d’urgence de la Colombie-Britannique (BC Emergency Medicine Network) est notre premier point de diffusion, et le document sera diffusé à d’autres endroits par la suite. L’élaboration de ces outils axés sur la santé cardiaque des femmes, notamment des listes de contrôle et des diagrammes, facilitera la prise de décision en première ligne.

Women are 7 times more likely to be sent home from the Emergency Department.5 

1. Portée du problème 

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la principale cause de décès prématuré chez les femmes au Canada1. Le taux de mortalité chez les hommes s’est stabilisé au cours de la dernière décennie, mais il a continué d’augmenter chez les femmes au Canada2 et touchent les femmes de toutes les tranches d’âge. On constate des différences propres au sexe et au genre au niveau de la sensibilisation, des symptômes, du diagnostic, du pronostic et du traitement3. Il est parfois difficile de diagnostiquer le syndrome coronarien aigu (SCA) chez les femmes se présentant à l’urgence. Or, il est essentiel de diagnostiquer et de traiter le SCA rapidement.

2. Symptôms

Chez plus de 50 % des femmes qui subissent une SCA, les symptômes ne sont pas reconnus par le personnel soignant4Les femmes sont sept fois plus susceptibles que les hommes d’être renvoyées chez elles5. Un malaise au niveau de la poitrine est la plainte la plus fréquente dans 90 % des cas de SCA, et ce, TANT chez les hommes que chez les femmes4.

Toutefois, les femmes ne décrivent pas leurs symptômes comme les hommes : elles parlent d’un « malaise/inconfort » ou d’une « pression » plutôt que d’une « douleur ». Les équivalents angineux, comme la dyspnée, les douleurs épigastriques et une douleur entre les omoplates, sont plus souvent signalés par les femmes et peuvent entraîner des retards de diagnostic et traitement. Les crises cardiaques sont à la hausse et touchent les femmes de tout âge. La possibilité d’une maladie cardiaque est la première chose à évaluer chez les femmes qui présentent une douleur ou une pression à la poitrine.

Symptôms

 

3. Facteurs de risque  

L’évaluation du risque de MCV chez les femmes nécessite l’évaluation des facteurs de risque traditionnels, ainsi que de ceux propres au sexe et au genre, insuffisament reconnus, et insuffisamment reconnus6.

l’évaluation des facteurs de risque

 

4. Physiopathologie 

Les MCV incluent la coronaropathie, qui peut-être obstructive ou non-obstructive. La maladie coronarienne obstructive causant un infarctus du myocarde avec ou sans avec ou sans élévation du segment ST est fréquente chez les hommes et les femmes. Toutefois, dans 5 à 15 % des cas de SCA, un infarctus du myocarde sans obstruction des artères coronaires (MINOCA) peut survenir, en particulier chez les femmes15. Une angiographie coronarienne ou coronarographie dans les cas de MINOCA révèlera une sténose de < 50 % dans une artère épicardique majeure. La mesure des troponines en série (de préférence hypersensibles) en se basant sur des seuils spécifiques au sexe est essentielle, car les premiers résultats peuvent être normaux. Le prélèvement initial de troponines doit être suivi d’un nouveau prélèvement de 1 à 3 heures plus tard pour les troponines hypersensibles et de 3 à 6 heures plus tard pour les troponines conventionnelles16. Les indicateurs de qualité de vie sont moins favorables chez les patientes atteintes de MINOCA, comparativement à celles ayant eu un SCA avec maladie coronarienne obstructive.

5. Causes potentielles du MINOCA 

Les causes possibles du MINOCA sont notamment la rupture/érosion de la plaque, le vasospasme des artères coronaires (y compris le SCA qui accompagne l’activation des mastocytes causée par une réaction allergique, anaphylactique ou l’hypersensibilité : syndrome de Kounis17), la dysfonction microvasculaire, l’embolie coronarienne et la dissection spontanée de l’artère coronaire (DSAC)15

6. Tests et soins médicaux

Tests et soins médicaux

7. Diagnostic Différentiel 

Outre dans les cas de MINOCA, on observe aussi des taux élevés de troponines dans d’autres affections non-coronariennes sans obstruction de l’artère coronaire comme la myocardite, la cardiomyopathie liée au stress (Tako-tsubo) et les maladies critiques non ischémiques comme la septicémie, l’embolie pulmonaire, la maladie rénale chronique et la dissection aortique.
 

8. Liste de contrôle du SCA chez les femmes

liste de controle du SCA chez les femmes

9. Ressources supplémentaires

10. Remerciements

Ce matériel éducatif vous est offert par le Groupe de travail sur l’application et la mobilisation des connaissances de l’Alliance canadienne de santé cardiaque pour les femmes. Font partie de l’équipe de rédaction la Dre Shahin Jaffer, la Dre Christine Pacheco, la Dre Najah Adreak, Dre Jill Bruneau, Helen Robert, Karen E. Jacques et Meagan Noble. L’Alliance est pilotée par le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.


References

  1.  Jaffer, S. Epidemiology, Diagnosis, and Management of Cardiovascular Disease in Women—Scope of the Problem (2020) CJC Open.

  2. Lopez, AD. Is the long-term decline in cardiovascular-disease mortality in high-income countries over? Evidence from national vital statistics (2019) Int J Epidemiol.

  3. Pacheco, C. Epidemiology, Diagnosis, and Management of Cardiovascular Disease in Women—Sex- and Gender-Unique Manifestations of Cardiovascular Disease (2021) CJC Open. 

  4. Lichtman JH, et al. Sex Differences in the Presentation and Perception of Symptoms Among Young Patients With Myocardial Infarction: Evidence from the VIRGO Study (Variation in Recovery: Role of Gender on Outcomes of Young AMI Patients). Circulation. 2018;137(8):781-790.

  5. Bugiardini R, Ricci B, Cenko E, et al. SEX-RELATED DIFFERENCES IN ACUTE CORONARY CARE AMONG PATIENTS WITH MYOCARDIAL INFARCTION: THE ROLE OF PREHOSPITAL DELAY. J Am Coll Cardiol. 2015 Mar, 65 (10_Supplement) A8. 

  6. Vogel B et al., The Lancet women and cardiovascular disease Commission: reducing the global burden by 2030, Lancet 2021 Jun 19;397(10292):2385-2438.

  7. Mosca, L. Effectiveness-Based Guidelines for the Prevention of Cardiovascular Disease in Women—2011 Update: A Guideline From the American Heart Association (2011) JACC. 

  8. Steptoe, A. Stress and cardiovascular disease (2012) Nat Re Cardiol. 

  9. Cohen, BE. State of the Art Review: Depression, Stress, Anxiety, and Cardiovascular Disease (2015) American J Hypertension. 

  10. Garcia, M. Cardiovascular Disease in Women: Clinical Perspectives (2016) Cir Res. 

  11. Mehta, L S. Acute Myocardial Infarction in Women: A Scientific Statement From the American Heart Association (2016) Circulation.

  12. Norris, C M. State of the Science in Women’s Cardiovascular Disease: A Canadian Perspective on the Influence of Sex and Gender (2020) JAHA.

  13. Coutinho, T. Hypertensive Disorders of Pregnancy and Cardiovascular Diseases: Current Knowledge and Future Directions (2018) Curr Treat Options Cardiovasc Med.

  14. Aggarwal, N R. Sex Differences in Ischemic Heart Disease (2018) Circulation. 

  15. Tamis-Holland, JE. Contemporary Diagnosis and Management of Patients With Myocardial Infarction in the Absence of Obstructive Coronary Artery Disease: A Scientific Statement From the American Heart Association (2019) Circulation. 

  16. Gulati, M. 2021 AHA/ACC/ASE/CHEST/SAEM/SCCT/SCMR Guideline for the Evaluation and Diagnosis of Chest Pain: A Report of the American College of Cardiology/ American Heart Association Joint Committee on Clinical Practice Guidelines (2021) Circulation. 

  17. Kounis, Nicholas G. Kounis syndrome: an update on epidemiology, pathogenesis, diagnosis and therapeutic management (2016) Clinical Chemistry and Laboratory Medicine. 

  18.  Thygesen, K. et al. Fourth Universal Definition of Myocardial Infarction (2018), J Am Coll Cardiol. 72 (18) 2231–2264).

  19. Wong, G.C. Armstrong, P.W. et al. (2019) Canadian Cardiovascular Society/Canadian Association of Interventional Cardiology Guidelines on the Acute Management of ST-Elevation Myocardial Infarction: Focused Update on Regionalization and Reperfusion. CJC V35, Issue 2; 107-132.

  20. Collet et al. 2020 ESC Guidelines for the management of acute coronary syndromes in patients presenting without persistent ST-segment elevation: The Task Force for the management of acute coronary syndromes in patients presenting without persistent ST-segment elevation of the European Society of Cardiology (ESC) (2021) Eur Heart J. 

  21. Amsterdam EA, Wenger NK, Brindis RG, et al. 2014 AHA/ACC Guideline for the Management of Patients with Non-ST-Elevation Acute Coronary Syndromes: a report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Practice Guidelines. J Am Coll Cardiol 2014;64:e139-e228.